Archives par mot-clé : fournisseurs

Être acquéreur en langue et littérature espagnoles

Acquéreur en espagnol

Une belle journée de septembre 2011, réunion de répartition des secteurs d’acquisition à la bibliothèque Sainte-Barbe :

– Bon alors, parmi les secteurs vacants on a l’espagnol. Hélène ?

– Heu ben c’est-à-dire que j’ai pas fait d’espagnol depuis le lycée…

– Mais ça c’est pas grave, il y a des formations pour ça.

Me voilà donc, toute jeune bibliothécaire adjointe spécialisée fraîche émoulue, hériter, après des études d’anglais, des acquisitions de monographies en langue et littérature espagnoles. Un cadeau empoisonné ? Peut-être pas… Cet article, rédigé deux ans plus tard, alors que je m’apprête à prendre mon envol vers d’autres cieux, se veut à la fois un bilan de mon expérience d’acquéreur et un outil à destination de ceux qui, comme moi, sont amenés à s’occuper des acquisitions dans ce secteur ô combien intéressant mais également parfois complexe qu’est l’espagnol. Continuer la lecture de Être acquéreur en langue et littérature espagnoles

Mutualiser un marché de livres

marché de livre

Acheter des livres est une fonction bien commune pour une bibliothèque. La tâche d’acquisition implique, invariablement, de sélectionner puis de payer. Pour ce qui est de la sélection, les bibliothèques universitaires se réfèrent à des documents de pilotage qui, s’ils font l’objet d’une validation par les instances universitaires (conseil d’administration et conseil scientifique), n’en émanent pas moins de la bibliothèque elle-même, qui génère, met en œuvre et évalue sa charte documentaire et ses plans de développement des collections. Se fixant comme objectif la satisfaction des besoins du public, le travail de sélection n’expose que peu la bibliothèque à des logiques qui ne seraient pas purement bibliothéconomiques. Il en va tout autrement du processus de paiement. Avec le mandat administratif qui marque l’aboutissement de la chaîne de facturation, on se trouve dans une dimension radicalement différente de celle qui rythme le travail des acquéreurs et qui, pourtant, le conditionne entièrement : celle des règles auxquelles se soumet l’acheteur dès qu’il est une personne publique – le code des marchés publics. Continuer la lecture de Mutualiser un marché de livres

D. veut-il se faire virer ?

Les bibliothécaires préféreraient sans doute se servir directement chez les libraires, ou commander chez un panel d’éditeurs couvrant les disciplines dont ils sont responsables. Le code des marchés publics nous oblige à mettre en concurrence différents fournisseurs, à rédiger un cahier des charges.

Fournisseur officiel de la bibliothèque Sainte-Barbe depuis 2006, D. remplaça avantageusement S., grand opérateur des bibliothèques, notamment pour la ville de Paris. S. s’était laissé aller et n’était plus assez efficace pour une bibliothèque universitaire en devenir dont l’objectif était depuis 2003, de monter des collections multidisciplinaires à raison de 100.000 volumes. Continuer la lecture de D. veut-il se faire virer ?