La bâtarde d’U3M et de la LRU

Imaginée et programmée en 2000 dans le cadre du plan Universités troisième millénaire (U3M) et ouverte au public en 2009 sous l’ère de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU), la bibliothèque Sainte-Barbe a, dans sa genèse, été confrontée à chacune des réformes qui ont profondément remodelé l’enseignement supérieur français ces dix dernières années. Elle n’est en cela guère différente des autres institutions universitaires, qui se sont successivement adaptées aux injonctions de la loi organique relative à la loi de finance (LOLF, 2001), du projet de loi de modernisation universitaire (2003) puis de la LRU (2007), et de la révision générale des politiques publiques (RGPP, 2007). Continuer la lecture de La bâtarde d’U3M et de la LRU

Annie

Annie travaille à la bibliothèque Sainte-Barbe depuis septembre 2009. Avant cela, elle a été prof d’allemand pendant 27 ans. Travailler en bibliothèque était une idée ancienne, qui datait de ses études – même si à l’époque, elle ne concevait du métier que la partie acquisitions, sans imaginer l’importance du traitement documentaire. Il ne s’agissait pas vraiment d’un projet professionnel, elle ne s’était pas renseignée sur les formations qui pouvaient déboucher sur ces métiers, mais l’idée lui plaisait. Et puis, la réussite à l’année préparatoire, puis au Capes, l’avaient mise sur une voie bien tracée : quand on devient prof, c’est pour la vie. Continuer la lecture de Annie

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search